Dans le passé...

Poudlard du temps des maraudeurs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 bien loin de poudlard...(en zone incartable)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cyan narcejack

avatar

Nombre de messages : 490
Age : 35
Groupe : Hybride et fière de mes origines
Famille : étudiante
Humeur : dragon, fée, humaine
Date d'inscription : 20/01/2007

Feuille de personnage
Age: 16 ans
Amis/Ennemis/Côté coeur:
Baguette Magique: pas de baguette! pas besoin!

MessageSujet: bien loin de poudlard...(en zone incartable)   Lun 15 Oct - 23:33

la lune se levait, pleine et blanche, innondant le manoir Armeria d'une lueur féérique. Pour un des habitants du manoir, cette lueur aussi banal que froide, rapella les nuits magiques d'écosse ou elle avait grandit.
Cyan regardait le ciel étoilé, sa soeur la lune se miroitant dans l'eau salée de la mer, là, juste en bas de sa fenêtre. Le dortoire de sa classe surplombait l'eau froide de l'océan et le balcon semblait étendre son ombre sur les vagues se fracassant sur les éperons rocheux de la falaise.
Ses amies dormaient paissiblement. Toutes bercées par des rêves de chevaliers sur leur destriers blancs ou de victoire parfaite.
Cyan accoudée au balcon observait ce spectacle à vous couper le souffle. Les sirènes batifolaient au loin dans la lagune. Elle entendait leur chant et leur rire, les éclaboussures et les jeux d'eau qu'elles provoquaient.
Elle sourit doucement comme elle le faisait dans ses rêves. Il faut dire que depuis maintenant quelques mois, elle était heureuse et... amoureuse. Oui, amoureuse, amoureuse d'un être magnifique et pur, un être incroyable et loyal, courageux et tendre... un être comme elle. Son frère Andrew!
Mais Cyan était heureuse pour une autre raison! Elle allait bientôt participer à un échange jamais encore organisé. Un échange entre Armeria et Poudlard, l'école de sorcellerie pour les humains. Elle allait y rejoindre de jeunes sorciers, désireux de les rencontrer, eux les hybrides. La jeune fille se retourna vers le dortoire et observa le visage endormit de sa meilleure amie, Amy. La journée avait été dure pour la jeune vampire, Les professeurs s'étaient réunis pour la préparer à ce qu'elle allait rencontrer là bas parmis les moldus. Amy, ferait partie du voyage, ainsi que quelques autres et Andrew. Tout comme les autres participants, une journée complète leur avait été octroyée afin de les préparer à ce voyage et cette rencontre. Le cours de Cmsm avait été dispensé toute la journée pour les participant et Cyan avait cru mourir. c'était le cours qu'elle détestait le plus.
Elle remonta son chandail sur ses épaules. L'air de la nuit se refraichissait. Malgré sa tolérance au froid, elle tremblait. D'exitation bien sur... Cette vie lui apportait son flot de bonnes et de mauvaises nouvelles. Pour le moment elle avait le coeur à la dérive mais solidement amaré à celui de son frère. Son âme recherchait encore la tendresse maternelle alors qu'elle essayait elle même d'en dispenser à ses frères.
Une chauve souris survola le balcon, battit des ailes devant elle et s'envola dans la nuit noire. La constellation du dragon s'illumina, se refletant dans le vert des yeux de Cyan. Elle souffla dans ses mains et leva le nez. Il lui sembla avoir entendu un bruit familier. Comme une voile claquant au vent, un froissement d'étoffe et le cliquetis de milliers de pièces. Mais pas une ombre ne froissa la nuit éthérée.
La jeune fille fut prise d'une furieuse envie de plonger dans l'eau froide. Elle se ravisa, le bruit avait reprit. Elle sourit fermant les yeux tendrement. Elle se sentit englobée d'une chaleur reconnaissable entre toute. Elle se retourna et se blottit dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Narcejack
Representant des Hybrides
avatar

Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: bien loin de poudlard...(en zone incartable)   Mer 24 Oct - 23:29

Le soleil perça timidement les nuages cotonneux et s’infiltra timidement entre les épines de pins pour finalement éclairer le grand lac d’Armeria. Un lac immense permettant d’accueillir tous les élèves venant des mondes sous-marins. Sa surface jusque la lisse fut pris alors de remous créant des tourbillons multiples laissant apparaître à la surface toutes les créatures semi-aquatiques. Ondine, sirènes, et parmi elle s’éveilla Art. Il apparut vêtu d’une chemise de style ancien, faite en lin et avec des manches bouffantes, le col était ouvert sur un torse musclé et nu de toute pilosité disgracieuse. Ses longs cheveux bleus tombaient sur ses épaules et furent rapidement nouer en une courte queue de cheval. Il portait aussi un pantalon de couleur marron assez moulant mettant ainsi en valeur sa musculature agréablement développé. Sa peau bleuté était lisse et sans imperfection, et pourtant malgré tous ces signes de beauté, il passait inaperçu parmi les autres elfes d’eau et fées. Il respira profondément l’air du matin et se dirigea vers la berge, une fois qu’il eut posé le pied au sol, son corps changea, il prit de l’ampleur, du volume, il s’obscurcit aussi, devenant plus opaque, à l’aspect plus dure. De bipède il devint quadrupède, deux nouveaux membres grandirent par ses omoplates. De créature aquatique, il devint maître des aires, d’homme fée des eaux il devint dragon ! Il s’envola dans les aires pour un premier vol matinal laissant derrière lui le spectacle des élèves se dirigeant vers le manoir pour le petit déjeuner. Il s’infiltrait dans les nuages et en ressortait les écailles brillantes à cause des fines gouttes d’eau qui s’y étaient déposer. Il rugit de plaisir et vola en direction des montagnes imposantes et vierges, regorgeant d’animaux dans la forêt, un terrain de chasse parfait pour le prédateur qu’il était.

Il profita tellement bien qu’il en loupa la première heure de cours, comme par hasard l’heure de compréhension du monde sorcier et moldu, cela faisait bien 2 ans qu’il n’y allait plus pour des raisons connue uniquement de lui. Il se posa sur le sol et se transforma encore, après Art et Connors il était temps que le dernier se réveille aussi.
Andrew apparut donc dans la cour avec ses vêtements de la veille, un long manteau noir couvrant la quasi-totalité de son corps, il portait en dessous un t-shirt et un jean tous deux de la même couleur sombre. Il se dirigea ensuite directement vers la salle de sport ou avait lieu le cours de combat.

A coup de bâton et de poing ; il enchaîna son adversaire qui se retrouva au tapis, il était essoufflé mais fier d’avoir enfin vaincu son adversaire habituel, mi troll, mi géant, c’était le plus fort de toutes l’école, il pouvait même donner du mal à Connors question puissance physique mais il était handicapé par sa lenteur.

-Alors Dworäk ! T’as plus de jambes ?
-Je tenais seulement à m’allonger un instant…
-Déjà fatigué ?
-Non mais tu m’ennuis tellement que j’en somnolais !

Ils rirent tous deux et Andrew l’aida à se relever, le combat allait reprendre lorsqu’une grave et imposante, l’interpella. Il se retourna et vit Armand, un hybride mi-centaure, mi-félin, il avait le haut du corps d’un homme et le a partir de la taille il avait le corps d’un tigre blanc. Il était jeune et avec un corps robuste, ses cheveux étaient d’un blanc pur qui rappelait des neiges éternelles sur les monts sacrés.

-Oui Armand, que puis-je pour toi ?
-Suis-moi …
Il fit alors demi-tour avec souplesse et Andrew tandis son bâton à Dworäk avant de le suivre. Armand était quelqu’un de sage et de réfléchit, il avait pour fonction de représenter la classe et d’y faire régner l’ordre. Il amena le jeune Narcejack dans le couloir et lui dit :

-Comme une fois de plus tu n’étais pas la ce matin, les professeurs m’ont demandé de te tenir au courant, ils t’ont choisi pour escorter une classe composer d’élève plus jeune dans la perspective d’une rencontre scolaire entre une école de magie humaine et la notre…
-Quoi ?! Répète moi ça !
-Tu m’as parfaitement compris !
-Mais pourquoi moi ?!
-J’n’en sais rien ! Les voix d’Armeria sont impénétrable… Qui sait, peut être que quelqu’un à vu le futur et à juger bon de t’y envoyé… De plus j’ai cru comprendre que ta sœur et ton frère Asparatus font parti du voyage, ton rôle sera de veiller sur chaque élèves refuses tu ?
Andrew répondit sans hésiter qu’il acceptait, il se méfiait trop des humains pour laisser partir un groupe d’hybrides chez eux. Il passa alors le reste de la journée avec des responsables qui lui expliquèrent le déroulement et l’organisation du voyage.

Pendant que la plupart des élèves mangeais, lui restaient encore en salle d’entrainement, revoyant la plupart de ses sorts de protection et de bouclier, puis d’attaque, il fit des enchainements de magies et d’incantation créant des sorts puissants mais qui lui demandèrent beaucoup d’énergie ! A la fin de son entrainement, il décida de prendre une douche, bien sur ce fut une eau bouillante qui lui martela la peau et les muscles. Il soupira en pensant à ce voyage et descendit dans les cuisines prendre un sandwich qu’il mangea en se dirigeant vers le toit. Le manoir avait un toit en ardoise peu incliné qui permettait de pouvoir s’y asseoir afin d’observer les étoiles, elles étaient brillantes, scintillantes, Andrew resta un moment seul jusqu'à ce qu’il eu l’idée de se rapprocher un peu plus du balcon de la chambre de sa sœur. S’il y’avait bien une raison pour laquelle il avait aussi décidé d’aller chez ces humains c’était bien parce qu’elle y allait elle ! Et pas question de la laisser seule là-bas ! Il sentit sa présence et se rapprocha un peu plus rapidement, négligeant le bruit qu’il provoquait. Il la vie sur son balcon et sauta derrière elle. Il eut à peine le temps de se relever qu’elle se retourna et se blotti contre lui. Il souri alors d’une façon franche et nouvelle, pas le même sourire que face a ses camarades, un vrai sourire, franc et débordant de bonheur.


-Tu attendais quelqu’un petite sœur ? La taquina t’il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cyan narcejack

avatar

Nombre de messages : 490
Age : 35
Groupe : Hybride et fière de mes origines
Famille : étudiante
Humeur : dragon, fée, humaine
Date d'inscription : 20/01/2007

Feuille de personnage
Age: 16 ans
Amis/Ennemis/Côté coeur:
Baguette Magique: pas de baguette! pas besoin!

MessageSujet: Re: bien loin de poudlard...(en zone incartable)   Jeu 25 Oct - 19:45

Elle ne répondit pas tout de suite, enivrée et grisée par la chaleur et l'odeur de son frère. Son coeur s'emballa un court instant et elle du se retenir pour que son frère ne le sente pas. Elle recula, lui sourit et détailla son visage pour la centième fois cette semaine. Elle ne s'en lassait pas, enfin plus... Dire qu'il y a quelques mois, elle le regardait avec des yeux de petite soeur. Maintenant, c'était différent, elle le regardait avec un regard tout neuf, lui permettant d'apprécier ses nombreuses qualités, mais également ses défauts. Défauts qu'elle ne voyait pas avant, obnubilé par son respect et son admiration pour son frère. Aujourd'hui, elle le voyait réellement et le trouvait encore plus attirant que jamais. Elle glissa une main sur sa joue et sourit de plus belle, puis retourna s'appuyer sur la balustrade. Elle regarda l'océan encore une fois et le vent s'engouffra dans ses cheveux. Elle se retourna sur son frère avec un sourire épanouis.

Non je n'attendais personne et je ne pensais pas te trouver ici ce soir!



Elle pencha la tête sur le côté regardant le corps d'Andrew. Il avait du encore s'entrainer avant le repas et sauter le dîner. Elle en avait l'habitude maintenant. Si au début de l'année elle le cherchait dans les couloirs du manoir, maintenant elle ne s'en occupait plus, appréciant les apparitions furtives de son frère. Aujourd'hui par exemple, elle ne l'entraperçut que peu avant le déjeuner. Encore une fois, il avait préféré laisser Connors dirigé la matinée... Le grand dragon rouge plus indépendant que jamais. Kuma quand à elle, depuis l'accident de chasse d'il y a une semaine, refusait de pointer le bout de son museau, blessée dans son orgueil de dragonne. Mais bon, se mettre Ko par un troupeau de Muffles en colère, pour un maitre des airs, cela laisse un goût amer dans la bouche. Et puis une aile brisée, quelques écailles abimées... Lélena, elle, adorait les cours Aquatiques, au point d'en faire parfois un peu trop et de se faire rappeler à l'ordre par le professeur Arius, Homme poisson de son état.
Cyan ferma les yeux en plissant son joli nez. Après tout, Arméria était ainsi conçut, donner assez de liberter aux étudiants tout en leur procurant les connaissance nécessaires pour s'intégrer dans le monde Fantastique qui les entoure.


Et peut on savoir ce que toi tu fais sur le toit à une heure pareil? Ne me dis pas que tu contemplais les étoiles, je ne te croirais pas!

La lune se fit un lit dans un nuage filant et disparut un instant aux regards du manoir. Les étoiles pâlirent également. Cyan ressentit cette fois le froid avenant de l'hiver proche. Elle remonta son chandail et se rapprocha d'Andrew. Sa température à lui était agréable. Elle sentit ses joues s'empourprées, et afin de le cacher aux yeux rieurs d'Andrew, elle enfouis son minois au creux de son cou. Elle soupira d'aise, et s'aggrippa au cou de son frère. Sa chaleur corporelle augmenta doucement et agréablement. Elle ne sentait plus le froid l'envahir... Elle qui aimait tant la chaleur, elle avait eu le souffle coupée en constatant qu'elle gérait le froid. La dragonne blanche était assimilée à la glace, à la neige, au froid. Et malgré le fait qu'elle maitrisait la lumière, elle n'arrivait plus à obtenir une chaleur résonnable pour l'humaine qu'elle était. La saurienne prenait le pas. Elle avait donc le sang... Froid! Elle entoura le cou d'Andrew et sentit sur lui un reste d'odeur du troll. elle se recula en éternuant. Kuma était allergique à cette odeur! Les trolls, elle aimait pas, mais elle supportait difficilement. Enfin elle n'allait pas s'en plaindre non plus. Si elle était restée dans les bras d'Andrew, elle aurait peut être été trop loin au risque de le perdre. Autant ne rien dire et se laisser guider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Narcejack
Representant des Hybrides
avatar

Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: bien loin de poudlard...(en zone incartable)   Dim 4 Nov - 22:14

L’étreinte fraternelle fut tendre et agréable, il fut assez surpris par cette demande de tendresse de plus en plus fréquente chez sa sœur mais ne s’en plaignait pas le moins du monde, il aimait la sentir tout contre lui, lui donnant l’impression que pour une seconde, un instant elle était tout à lui et qu’il était tout pour elle. Mais il ignorait que les sentiments, qu’il éprouvait pour elle, étaient partagés que son amour n’était pas à sens unique. A Armeria, ce genre de relation n’était pas du tout exceptionnel ou choquante, les mœurs étaient différentes et le fait que deux membres d’une même famille s’aiment n’avait rien de contre-nature. Il plongea son regard, dont les couleurs rappelaient celle du lac durant les grands jours d’été ou le ciel se reflétait sur la surface lisse et brillante du lac, dans les yeux vert émeraude aussi brillants que l’herbe encore humide par la rosée du matin. Elle recula et il se senti passer aux rayons X sous son regard, son visage, son sourire, son amour pour elle avait grandit en même temps que lui. Il l’avait toujours protégé quand ils étaient enfants, seule fille parmi une portée de six males elle avait eu droit à ses faveur surtout quand le deuxième garçon, Asparatus vint au monde car il senti le mal en lui. Elle posa une main froide sur sa joue, le temps avait beau être frais, il savait que c’était parce que Kuma développais ses particularités de dragonne blanche, si Cyan et Andrew avait appris à s’aimer, entre Connors et la belle Kuma c’était fusionnel, au premier regard ils avaient liés leurs destins. Seul Art et Léléna ne s’était jamais croisés, l’ondine était timide et l’homme fée n’était pas encore prêt a s’attacher à une seule et unique personne.



Cyan se retourna et observa le territoire de l’école. Le regard du jeune homme se fixa sur son dos, puis attiré par une quelconque force d’attraction, baissa son regard. Il réprima le sifflement intérieur d’Art qui prenait apparemment plaisir à admiré les courbes généreuses de sa sœur.

-Allez quoi Andrew toi aussi la vue te plait ! S’expliqua Art dans l’esprit du jeune garçon.

- Ferme-la ! Lui répondit alors Andrew faisant preuve de fermeté dans son esprit.

Non je n'attendais personne et je ne pensais pas te trouver ici ce soir! Lui répondit-elle enfin après s’être à nouveau tourné vers lui avec un grand sourire.

-Bah ! Tu me connais, toujours la où on ne m’attend pas.
Et peut on savoir ce que toi tu fais sur le toit à une heure pareil? Ne me dis pas que tu contemplais les étoiles, je ne te croirais pas!

-Ha bon ? Je n’ai plus le droit d’admiré les étoiles ? Et bien si justement ! J’essayais de lire dans les étoiles ce qui nous attendrons chez ces humains, mais il faut croire que seul les centaures sont capables de lire l’avenir sur ce papier sombre.



Il avait dit cela en levant son visage vers la voute céleste regorgeante de secrets et prenant soin de ne les gardés que pour elle. Il baissa alors à nouveau son regard sur elle et croisa les bras sur son torse.



-Connors voulait aussi savoir comment se portait Kuma après le petit problème de la dernière fois…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cyan narcejack

avatar

Nombre de messages : 490
Age : 35
Groupe : Hybride et fière de mes origines
Famille : étudiante
Humeur : dragon, fée, humaine
Date d'inscription : 20/01/2007

Feuille de personnage
Age: 16 ans
Amis/Ennemis/Côté coeur:
Baguette Magique: pas de baguette! pas besoin!

MessageSujet: Re: bien loin de poudlard...(en zone incartable)   Lun 5 Nov - 23:11

La jeune fille leva ses yeux vers lui, dans la lumière du soir il était tellement beau… Elle soupira doucement, si doucement qu’elle seul l’entendit. C’était tellement injuste d’être près de lui et de ne pouvoir, ne savoir lui avouer qu’elle n’était plus sa petite sœur… enfin dans l’esprit si, dans le sang aussi, mais dans son cœur, elle ne l’était plus. Il avait le regard plongé dans les étoiles, comme s’il cherchait encore d’en percer les secrets. Mais cela n’était pas à la portée des dragons… Seuls les dragons chinois y parvenaient avec une aisance toute particulière. Ils étaient nés pour ça ! Les dragons européens avaient une réputation de protecteur et de gardiens de trésors. C’était ainsi, chaque dragon avait ses compétences, ses aptitudes et ses pouvoirs.
Elle sourit en pensant que Lui, Andrew maîtrisait le feu, la chaleur et la lave avec une aisance qu’elle lui enviait. Elle avait encore tellement à apprendre, aussi bien à Arméria que parmis les siens. Seules femelle de la famille, son père la sur couvait. Les jeunes dragonnes arrivant a maturité étant tellement rare. Plus lente dans leur développement physique mais plus rapide au niveau de la maturité, elles étaient considérées comme des reines et beaucoup leur enviaient ce statut de privilégiée. Mais chez les Narcejack, même sans savoir cela, Cyan avait été chouchoutée, protégée adulée même parfois. Même ses petits frères la protégeaient. Cela la faisait tellement rire.
Jack un soir était rentrée dans sa chambre, une passoire sur la tête, un couvercle de casserole comme bouclier et une cuillère en bois comme épée.


-« ze dors ici ! z’ai pas envie que le méchant sorcier noir il t’enlève et qu’Andrew doivent allé le tuer pour te sauver ! »

Cyan avait éclaté de rire en le prenant dans ses bras. Il s’était permis de monter dans son grand lit blanc, de s’installer près d’elle et de lui demander de lui raconter des histoires. Il s’était endormit le premier, elle avait suivit, la tête appuyée sur la sienne, un sourire de tendresse étirant ses lèvres délicates. Sa famille était ce qu’elle aimait le plus après Andrew mais en réfléchissant, il faisait partit de sa famille. Elle revient à lui, alors qu’il lui parlait de Kuma.

"-Connors voulait aussi savoir comment se portait Kuma après le petit problème de la dernière fois…"

Kuma… la grande dragonne blessée dans son orgueil refusait de remontrer le bout de son museau. Cela avait commencé une soirée ordinaire, deux jours après la rentrée scolaire. Afin de vérifier si le parc d’Arméria, réputé pour la foison de gibier, n’avait subi aucun dégât, Connors et Kuma s’étaient envolé dans le ciel étoilé d’une soirée de fin d’été. Kuma resplendissait de bonheur, après tout, elle était un maître de l’air, une perle nacrée dans un domaine de verdure flamboyante. Connors l’observait, sourire aux lèvres. Pourtant cela alla en se dégradant. Le frère voulant chasser, et la sœur voulant lui montrer ses évolutions en art de la chasse. Il aurait mieux valu qu’ils s’en tiennent l’un comme l’autre à la ronde prévue ce soir là. Ils quittèrent Arméria, se dirigèrent au sud et survolèrent bien vite une steppe grouillante de vie. Un troupeau de Buffles sauvages fit gargouiller le ventre du grand dragon rouge. Avide de montrer son savoir faire à son frère, elle avait plonger au milieu du troupeau. Connors quand a lui avait plongé sur l’arrière du troupeau. On ne su jamais qui provoqua la panique, la blanche dragonne en apparaissant parmis les jeunes ou le mâle rouge effrayant les femelles à l’arrière du troupeau. Toujours est-il que les animaux paniquèrent et plutôt que de foncer contre le mur rouge derrière aux, les Buffles foncèrent sur la jeune femelle qui se fit piétiner par les bêtes en nombre important du troupeau. Lorsque la fumée se fut dissipée, le spectacle qu’offrit Kuma n’était pas bien beau à voir. La membrane de son aile était déchirée à divers endroit et de plus, l’articulation était casée. Elle avait des écorchures et quelques écailles abîmées. Honteuse de s’être fait avoir comme une débutante, elle s’envola sans se retourner et retourna à Arméria, le museau baisé et surtout l’orgueil blessé. Elle plongea dans le lac d’Arméria et laissa Lélena la soigner. L’ondine la rassura et son côté humain lui asura qu’elle en aurait encore des partie de chasse brisée par une petite erreur. Kuma avait laissé place à Cyan. Lorsqu’elle sortit de l’eau, Connors atterrissait. Cyan flatta sa joue et le rassura, Kuma allait bien, mais elle était froissée par son « exploit ».
Depuis, elle n’était pas réapparue, gênée face à son frère. Cyan eut un sourire an coin, regarda Andrew et haussa les épaules.


« -Elle va bien, mais son orgueil ne se remet pas de ce cuisant échec. Dis à Connors de lui laisser encore un peu de temps avant qu’elle ose à nouveau le regarder en face ! »

Cyan pencha la tête sur le côté et huma l’air du soir doucement. L’odeur d’Andrew emplit ses narines, elle ferma les yeux de plaisir. Cette odeur si particulière, si agréable, réveillait en elle une envie folle de se coller contre lui. Elle tenait le garde fou du balcon et serrait les jointures, partagée entre l’envie de tendresse et l’envie de ne rien faire et laisser le temps jouer pour elle. Elle leva son cou et regarda à son tour les étoiles. Malgré le fait qu’elles soient si brillantes ce soir, aucune ne se décida à desserrer les dents et cracher son secret. Cyan se mit à rire doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Narcejack
Representant des Hybrides
avatar

Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: bien loin de poudlard...(en zone incartable)   Mer 7 Nov - 19:55

Le visage de la jeune femme s’était un peu refermé alors qu’elle devait surement se remémoré ce cuisant affront pour un dragon, battu sur son territoire, par son gibier ! Mais bon s’il fallait reconnaître une qualité des dragonnes ce n’était pas forcément pour la chasse pour laquelle les mâles sont plus sournois et plus entrainer, par contre elles étaient d’une férocité et d’une cruauté sans précédent lorsque leur famille était menacée.



« -Elle va bien, mais son orgueil ne se remet pas de ce cuisant échec. Dis à Connors de lui laisser encore un peu de temps avant qu’elle ose à nouveau le regarder en face ! »



Il transmit ces paroles à son compagnon qui n’en semblait pas en être enchanté.

-Laisse-moi lui parler ! demanda t-il avec force dans l’esprit du jeune homme.

-Oui je pense aussi qu’il serait bon qu’on la pousse à ce montré, et puis toi au moins tu pourras te coller contre elle !

-Mais pourquoi ne lui parles-tu pas de tes sentiments ?

-Parce que j’ignore quelle sera sa réaction ! et je n’ai pas envie de la perdre !

-Tu la perdras un jour si tu ne lui dit rien ! Intervint alors Art.

-Ho la ferme ! Connors tu veux lui parler ? Alors vas-y !



Puis il sorti des méandres de son esprit pour dire à Cyan :

-Il ne l’entend pas de cette oreille !

Puis devant son regard interrogateur il se rapprocha d’elle et l’effleura en passant à coté pour sauté par-dessus la rambarde du balcon. En passant il respirat l’odeur de sa sœur et sa main s’était resserré sur son emprise. Il voulait tellement la serré contre lui, qu’elle se blottisse dans ses bras, mais pas comme une sœur, comme la femme qu’il aimait et qui l’aimait. Du premier étage, la chute fut courte mais parmi au saurien de se montré rapidement. Grand, d’une élégance rare pour les dragons normal et qu’il devait à son côté fée. Puissant, imposant ! Connors était un dragon magnifique, ses écailles rouges semblant animées par un feu intérieur étaient plus brillantes et plus solides que n’importe quel rubis ! Ses yeux était perçant et pouvait débusquer du gibier à 1 ou 2 km de distance depuis les aires. Ses pupilles était d’un rouge écarlates et son iris qui avait la forme d’une fine fente lui donnait une excellente vue de jour et bien meilleur de nuit. Ses ailes était grande et parfaitement développé, bien écarté de chaque côté elles avaient une envergure comparable à deux fois sa taille. Ses serres et ses crocs d’ivoires étaient plus résistants et plus tranchantes que n’importe qu’elle épée. Il leva son long cou vers le balcon et après avoir fixé un instant la jeune femme, il se retourna légèrement et l’enserra entre les anneaux de sa queue avant d’écarté ses ailes et de donner une forte impulsion au sol.

Il fendait l’air comme une flèche et sembla se diriger vers la constellation les représentants. Puis arriver à bonne hauteur, il lâcha Cyan dont le premier réflexes fut de hurler de surprise, Connors se laissa ensuite tomber en piquer vers le sol à ses côtés, il la rattraperait si l’entêtement de la dragonne mettait sa vie en péril mais il eut le plaisir de voir ses ailes s’étiré dans le ciel nocturne, perle nacré ressortant des ombres sombres de la nuit. Ils se posèrent tous deux sur le sol, Connors dit alors :



-Je vois que tu sais encore volé…



Puis alors qu’elle se retourna vers lui, il était déjà contre elle, l’entourant de ses ailes immenses et rassurantes.



-Je suis désolé ! Si je n’avais pas attaqué par l’arrière du troupeau, ils n’auraient jamais paniqué ainsi et tu n’aurais pas été blessés !



C’est lui qui avait eu la meilleur tactique car le fait d’être arrivé au milieu du troupeau comme l’avait fait Cyan était peut –être un atout majeur pour l’élément de surprise mais ensuite le troupeau avait tout le loisir de s’éparpiller dans tout les coins rendant la chasse plus fructueuse et le butin bien moindre. Alors que la manière dont Connors les avaient attaqués les aurait obligé à aller vers une direction, plus pratique quand on voulait les dirigés vers un précipice avant cueillir le fruit de cette au pied de la falaise. Néanmoins, dans la prairie ou ils étaient, la meilleure tactique aurait été d’attaquer par l’avant, l’effet de surprise était telle que le troupeau aurait paniqué en se retrouvant la route coupé. Mais la plus grosse erreur de Connors avait été d’attaquer en second alors que Cyan n’était pas prête ! Il s’en était voulut depuis ce jour….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cyan narcejack

avatar

Nombre de messages : 490
Age : 35
Groupe : Hybride et fière de mes origines
Famille : étudiante
Humeur : dragon, fée, humaine
Date d'inscription : 20/01/2007

Feuille de personnage
Age: 16 ans
Amis/Ennemis/Côté coeur:
Baguette Magique: pas de baguette! pas besoin!

MessageSujet: Re: bien loin de poudlard...(en zone incartable)   Jeu 8 Nov - 0:51

Elle observa son frère, avec une tendresse infinie. Si la lune s’était dévoilée à ce moment, il aurait pu lire clairement dans le regard de sa sœur où elle en était de ses sentiments pour lui. Mais elle se reprit bien vite, sentant qu’il discutait fermement avec ses deux entités. Elle connaissait Connors pour l’avoir monté enfant et ensuite adolescente plus d’une fois pour le bon plaisir du maître de l’air. Une amitié unique les avait lié, mêlée de respect et de compréhension. Il en avait été de même pour Andrew et Kuma, à la différence près que le jeune homme avait refusé de grimper sur son dos, prétextant qu’elle n’était pas une bête de somme. Kuma en avait été vexée, et il fallut le tact conjoint de Connors et de Cyan pour la dissuader d’en vouloir à andrew. Cyan quand à elle interrogea l’homologue draconien de son frère. Pourquoi se laissait il monté et qu’Andrew ne voulait pas monté Kuma… Le saurien avait été pour la première fois évasif, disant qu’aucune femmes anima végétal ou humaine ne devrais subir le joug d’un homme et se sentir humilié par n’importe quel gestes qu’il soit.
La jeune fille fut déçue de la réponse mais oublia ensuite face au plaisir de sentir les nuages glisser sous ses doigts. Elle appris plus tard par son frère que c’était son rire qui plaisait au dragon. Son rire et sa façon de regarder ce qui l’entourait avec une curiosité toujours nouvelle. Cyan aimait découvrir encore et encore. Sa curiosité était sans limite.
Andrew releva ses yeux sur elle et lui donna la réponse du dragon.


-« -Il ne l’entend pas de cette oreille ! »

Elle le regarda s’avancer vers elle, passer si près qu’elle sentit son parfum enivrer l’air autours d’elle. Elle crut défaillir lorsqu’elle senti sa main effleurer la sienne. Elle faillit le retenir, le serrer contre son cœur, lui dire à quel point elle l’aimait et que les deux dragons pouvaient attendre, mais elle prit peur et ne bougea pas d’un millimètre. Andrew sauta par-dessus la rambarde et la transformation eut encore lieu sous ses yeux émerveillés. Elle faisait de même, mais le rouge des écailles de Connors la subjuguait. Le dragon était magnifique, plus grand que jamais et tellement puissant. À chaque fois qu’elle le voyait, elle comprenait pourquoi Kuma l’aimait. Il était le charme, la bonté, la beauté et la force à l’état pur. Elle comprenait pourquoi la dragonne blanche rayonnait deux fois plus en sa compagnie, leurs écailles mutuelles se mirant les unes dans les autres lorsqu’ils se frôlaient tendrement.
La tête de Connors passa au dessus de la rambarde et ses yeux rubis plongèrent dans le vert de ceux de la jeune fille. Elle comprit immédiatement ou il voulait en venir, mais elle ne put réagir, sa queue se saisit d’elle et il s’envola. Bien que confiance régnait entre les deux êtres, la jeune fille ne put s’empêcher de trembler à l’idée de ce qu’il pouvait faire maintenant. Il montait toujours plus haut, le vent se rafraîchissait et ses tremblements redoublèrent lentement. Elle gérait peut être la glace, mais ça n’empêchait pas le froid de la piquer un peu. Elle leva la tête vers le dragon rouge, elle ne voyait que son dos et le haut de sa tête et cette longue lignée de piques accentuant l’arrête de sa colonne vertébrale. Les deux ailes changèrent de mouvement. Elle comprit trop tard qu’il faisait du surplace. Sa queue se desserra et elle tomba dans le vide. Son cœur fit un bon énorme, sa première réaction fut de hurler. Elle se retourna, la tête en avant, les yeux s’humidifiant au contact de l’air qui la pénétrait si durement. Elle vit une forme rouge sombre faire un piqué à côté d’elle. Elle compris qu’il la sauverait si Kuma ne se montrait pas. Cyan ferma les yeux et enfin Kuma prit possession du corps humain, Les ailes sortirent en premier, dans un instinct de survie. Ensuite le cou s’allongea, les cheveux disparurent au profit d’une rangée d’épines acérées, le corps grossit, et prit une proportion normale pour la dragonne blanche qu’elle était.
Elle était d’un blanc pur parfois teinté de nacre. Elle brillait dans la nuit noire, ternissant l’éclat des étoiles alentours. Elle se posa enfin près de son frère et se retourna sur lui. Son regard n’exprimait rien mis a part de l’étonnement et un peu de honte. Elle ne lui en voulait pas, le trouvant plus sage qu’elle. Elle avait encore beaucoup à apprendre. Quel maître merveilleux que son frère. Elle sentit sa chaleur l’englober, ses ailes la couvrir.


-« Je vois que tu sais encore volé…Je suis désolé ! Si je n’avais pas attaqué par l’arrière du troupeau, ils n’auraient jamais paniqué ainsi et tu n’aurais pas été blessé ! »

Kuma frotta sa longue tête en dessous du menton de Connors. Elle ne lui en voulait pas. Elle avait été présomptueuse et orgueilleuse de croire qu’elle avait toutes ses chances avec cette technique. Ho elle croyait encore beaucoup de chose, elle était encore une enfant dans certains domaines, mais dans d’autres, elle agissait avec une maturité proche de la maturité qu’elle acquérra lors de son premier Orgül.
L’orgül des dragons, pareil aux phéromones humaines se manifestait pour la première fois la veille des 17 ans du dragon. 17 printemps, 17 années à apprendre, à assimiler, à découvrir sa vraie nature. Arméria la guidant dans cette voie, Son père et son frère peaufinant ses connaissances. Elle sentait que Connors s’en voulait, c’était ainsi, ils étaient fusionnel et elle ressentait ses états d’âmes comme lui sentait ses états d’âmes. Elle ronronna tendrement, frottant son front sur la gorge, descendant le long du cou, remontant tendrement vers la joue, ronronnant de plus belle.


-« je ne t’en veux pas, bien au contraire, j’ai appris quelque chose ! C’est contre moi que j’en veux et j’aurais du me montrer bien plus tôt ! Pardonne moi mon amour, la prochaine fois je ferais attention. Oublie cet incident, profitons de la nuit maintenant que nous sommes là ! »

Elle ronronna de plus belle, appréciant la chaleur du jeune dragon. Elle espéra qu’elle l’avait rassuré. La chaleur de Connors la rassura sur ce fait et un autre ronronnement se fit entendre, plus profond, plus grave et plus suave. Kuma ferma les yeux de plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Narcejack
Representant des Hybrides
avatar

Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: bien loin de poudlard...(en zone incartable)   Jeu 8 Nov - 21:55

Qu’elle était belle sa petite dragonne, le contraste de ses écailles blanche dans la nuit sombre était unique. Elle était son guide, la lumière qui le guidait dans les ténèbres. Lorsqu’il était contre elle, il était dans un autre monde, les contraires s’attirent et Kuma et Connors s’attiraient tellement que leur relation était un exemple pour beaucoup d’autres, le fait que le dragon rouge manipule le feu et la magnifique femelle blanche excellais dans l’art du froid ne rendait leur passion que plus forte !



-« je ne t’en veux pas, bien au contraire, j’ai appris quelque chose ! C’est contre moi que j’en veux et j’aurais du me montrer bien plus tôt ! Pardonne-moi mon amour, la prochaine fois je ferais attention. Oublie cet incident, profitons de la nuit maintenant que nous sommes là ! »



-Tu n’as pas à te faire pardonner mon aimée.



Il colla sa tête contre celle de la belle se frotta doucement contre elle en ronronnant. Il descendit le long de son cou et fit glisser doucement sa langue en remontant le long de sa gorge en passant sous son menton pour finir au bout de son museau, un baiser façon dragon qu’il n’avait eu que trop peu l’occasion de faire depuis bien trop longtemps faisant naître dans le cœur d’Andrew une amertume de ne pouvoir avoir de tel moments de tendresses avec Cyan.



-Je t’aime mon amour… Et si nous allions prendre une revanche sur ce troupeau, Andrew n’a que trop peu manger à mon gout ce soir…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cyan narcejack

avatar

Nombre de messages : 490
Age : 35
Groupe : Hybride et fière de mes origines
Famille : étudiante
Humeur : dragon, fée, humaine
Date d'inscription : 20/01/2007

Feuille de personnage
Age: 16 ans
Amis/Ennemis/Côté coeur:
Baguette Magique: pas de baguette! pas besoin!

MessageSujet: Re: bien loin de poudlard...(en zone incartable)   Jeu 8 Nov - 23:38

Kuma frémit d’extase en sentant la langue râpeuse de Connors caresser sont cou. Elle sentit un frisson de plaisir lui descendre au creux des reins… Ses pattes avant tremblèrent légèrement et si elle n’était pas dragonne, elle aurait pu défaillir. Elle rit dans sa tête et cela enragea Cyan. La jeune fille voulait elle aussi sentir de telle sensation avec un seul regard d’Andrew, un seul regard couler sur elle, lui disant bien plus qu’un simple baiser. Mais elle n’avait pas droit à ce genre de regard. Kuma n’écouta même plus ses pensées, obnubilée par la tendresse que déployait son frère pour lui faire plaisir. Connors savait pertinemment quels baisers faisait réagir Kuma. Il savait ou frotter sa tête, ou poser une patte ou un regard, connaissant chaque parcelle du corps de la dragonne. Enfin presque car ils n’étaient jamais allé au delà du baiser du dragon.
Ce baiser augmentait en geste et en marques d’affection au fur et à mesure que la relation entre les deux dragons grandissaient. Un jour, ce baiser les englobera tous les deux, sachant pertinemment ou allait leur relation, vers quoi ils se dirigeaient, ils n’en étaient que plus amoureux chaque jour un peu plus. Kuma enroula sa longue queue autours de celle de Connors et tendit le cou pour apprécier toute la finesse de cet amour profond qui les unissait.


-« -Je t’aime mon amour… Et si nous allions prendre une revanche sur ce troupeau, Andrew n’a que trop peu manger à mon goût ce soir…

Kuma le regarda, faisant naître dans son regard un immense respect mêlé d’amour et d’admiration. Elle sourit à cette demande et y aquiesca. Elle déroula sa queue qui lui servait de gouvernail lors de ses vol. à contre cœur elle se décolla de l’étreinte doucereuse et plia ses membres postérieur. Elle s’élança alors dans le ciel noir ou les étoiles pâlirent à nouveau. Elle étira ses longues ailes blanches duveteuses. Elles perdraient ce duvet dans quelques mois durant les trois semaines que durerait son « passage ». Une semaine avant ses 17 ans, la semaine de ses 17 ans et la semaine d’après. Durant cette période, elle serait exécrable, violente, agressive, injuriant voir même révoltée et insupportable. Tout comme l’avait été Andrew avant elle. Elle avait souffert durant ces moments car même la partie humaine en subissait les conséquences. Mais ce qu’on en recevait en échange était formidable. La maturité, les connaissances anciennes et l’amour véritable, la possibilité d’aller plus loin dans la tendresse et de savoir une fois pour toute si leurs orgül étaient compatible. Celui d’Andrew rayonnait autours de lui tel une aura d’un rouge apaisant. Son odeur lui rappelait les vergers en plein été, l’eau du lac qui borde leur territoire. Elle ne s’en lassait pas. Andrew était né en plein été et elle le jour même de cette merveilleuse saison. Encore un point en commun et un lien de plus.
Le vent souleva ses ailes et elle se retrouva à la hauteur de connors. Le grand dragon rouge ayant plus de force dans ses membres avait réussit un décollage impressionnant, soulevant des gerbes de terre et d’herbe autours de lui. Elle frôla son aile gauche de son aile droite et vira sur la gauche. Elle examina le sol, mais de troupeau point. Pas exercée à la vision nocturne, elle retourna vers son frère et attendit qu’il repère le troupeau de son œil expert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Narcejack
Representant des Hybrides
avatar

Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: bien loin de poudlard...(en zone incartable)   Ven 9 Nov - 0:57



Lorsque l’idée de diner fut posée, Kuma leva son regard aussi brillant qu’une pierre précieuse dans celui de Connors dont la couleur rappelait celle des diamants de sang obscurcit par la profondeur de son regard.

Elle esquissa un sourire, laissant entrevoir ses crocs acérés et acquiesça de manière respectueuse. Puis encore après un long regard qui disait long sur les sentiments des deux amants l’un pour l’autre, regard d’autant plus intense que d’autres âmes possédaient les mêmes sentiments, elle s’écarta de lui sans le quitter des yeux et étira ses longues ailes encore recouvertes d’un duvet enfantin, dernière marques de son jeune âge. Mais Connors savait que dans quelques semaines, elle serait prête, prête à s’offrir à lui comme il s’offrait à elle. La période de sevrage de l’enfance qui durait trois semaines était très dure, autant pour celui qui les subissait que pour ceux qui l’endurait dans l’entourage. Au bout d’une semaine, après avoir vu à quel point il était désagréable pour sa famille, Il avait décidé de s’exiler provisoirement dans les montagnes, en profitant ainsi pour assimiler naturellement les nouvelles connaissances dont il prenait conscience.

Une fois qu’elle eut décollée et pris une altitude plus que convenable, il décida que c’était son tour.

Le décollage fut rapide et acrobatique, en un instant il se cabra sur ses pattes arrière en étirant ses ailes et se propulsa tout en se tournant vers l’horizon, c’était un décollage moins puissant que l’habituelle mais il permettait de s’envoler plus rapidement et une meilleure pénétration dans l’air.

Il s’éleva rapidement dans les aires et vola à la droite de sa bien-aimée. L’air était frais et s’insinuais entre ses écailles légèrement hérissé qui formait une carapace solide et protectrice sur son corps. Il se laissa aller à quelques acrobaties, à la fois pour impressionner Kuma et aussi pour son plaisir personnel, s’amusant à vouloir rejoindre la constellation du dragon et se laisser retomber dans une vrille improvisée. Il tourna ensuite son regard vers la constellation du verseau qui lui rappelait sa mère, du moins c’était elle qu’il visualisait vidant sa cruche d’eau. Les jumeaux n’avait d’identique avec la constellation des gémeaux que le fait qu’ils se ressemblaient. Le sagittaire allait selon lui parfaitement à Merlin qui avait toutes les connaissances et la sagesse des centaures. Quant à kalio, il était la balance, ne jugeant que lorsqu’il avait toutes les informations. Pour l’instant, Asparatus était le cancer de la famille avant de devenir scorpion. La belle Cyan était la vierge, Andrew le lion et leur père était le taureau.

Il sorti de sa rêverie en sentant l’aile de Kuma frôler la sienne. Il lui sourit et baissa son regard vers le sol, pour l’instant aucun troupeau mais un point sur le sol attira son attention… Un lapin ! Parfait en guise d’apéritif ! Il se donna alors à sa cascade préféré et surtout la plus dangereuse, il replia ses ailes contre son corps et fendit l’air dans une descente vertigineuse, sa trajectoire était une diagonale assez raide mais juste suffisante pour lui permettre de se reprendre au tout dernier moment. La chute était silencieuse, Connors était concentré, ne se préoccupant pas du frémissement de ses collerettes, il respirait profondément et calmement sans quitter le lapin qui courait à travers l’immense plaine.

La tension augmentait au fur et à mesure que le sol se rapprochait, l’adrénaline monta et coula dans ses veines lui donnant une excitation toute particulière, une sensation de danger, de puissance incroyable !

La queue du dragon s’abattit violement sur le sol et enferma dans ses anneaux le rongeur qui n’eut pas le temps de comprendre ce qui lui arrivait. En un instant il déploya ses ailes et plana en raz motte dans la lande avant de remonter en chandelle. Il projeta le lapin dans le ciel d’un coup de queue et le happa dans sa gueule aux épées acérées ! Il poussa un rugissement victorieux et cracha une gerbe de flammes dans le ciel avant de retourner près de la dragonne blanche tout sourire et satisfait de ce qu’il venait de faire. Le vol dura encore quelques minutes avant qu’il ne repère un troupeau de taureaux dans une prairie entouré de conifères, il transmit alors à Kuma par la pensée la marche suivre :

-S’ils atteignent la forêt nous les perdrons, nous allons les enfermés dans un cercle de feu et on aura qu’a se servir… Prête mon amour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cyan narcejack

avatar

Nombre de messages : 490
Age : 35
Groupe : Hybride et fière de mes origines
Famille : étudiante
Humeur : dragon, fée, humaine
Date d'inscription : 20/01/2007

Feuille de personnage
Age: 16 ans
Amis/Ennemis/Côté coeur:
Baguette Magique: pas de baguette! pas besoin!

MessageSujet: Re: bien loin de poudlard...(en zone incartable)   Ven 9 Nov - 21:23

Elle l’observait aussi amoureusement que possible, il était tellement important à ses yeux. Elle mesurait chacun de ses gestes, observant sa façon de voler, de planer, de monter en flèche et de descendre en piquer. Descendre en piquer ???? Elle s’arrêta et fit du surplace, observant la manœuvre de connors. Elle frémit en le voyant toujours tomber aussi rapidement qu’un boulet de canon. Elle commença légèrement à paniquer.

*redresse, redresse… mais qu’est ce que tu fais, Connors, redresse !*

Dans sa tête, deux autres personnes paniquèrent. Lélena par solidarité avec ses deux sœur d’entité et Cyan qui tremblait pour Andrew. C’est alors que Connors frappa le sol, un nuage de poussière engloba la scène cachant le saurien aux yeux de Kuma. Elle tourna la tête de tout côté, observant à travers le nuage d’herbe et de terre ou son frère s’était sûrement écrasé. Soudain, il remonta en piqué sous son nez, l’obligeant à redresser son cou gracile. Il lança en l’air ce qui ressemblait à un minuscule rongeur et le rattrapa dans sa gueule. Puis il émit un rugissement bestial et lança une flamme puissante. Kuma baissa son cou en secouant la tête de gauche à droite. Elle avait eu peur, sans doute autant que Connors lorsque le troupeau l’avait chargé. Kuma redressa ses yeux pétillant vers lui. Et dire qu’il était mature. Elle sourit tendrement et remonta vers lui. Connors était redescendu la rejoindre. Leurs regards se croisèrent et Kuma se sentit légèrement rougir, bien qu’aucun dragon n’ait jamais changé de couleur par plaisir, elle sentait ses joues s’empourprer en lisant ce que son dragon de frère faisait passer à travers son regard. Elle trembla de plaisir en imaginant jusqu’ou leur relation pouvait allé. Cyan gronda et mordit l’âme de Kuma.


*aie !*

*arrête ! Arrête d’imaginer ce genre de chose ! Des trois, tu es la seule à être heureuse ! Arrête de nous démoraliser !*

Cyan bouda légèrement, Kuma avait tout pour être heureuse, on pouvait même dire qu’elle avait trouvé l’âme sœur et qu’elle âme sœur ! Son propre frère, un immense dragon, sans doute le plus grand, à ses yeux d’humaine, n’ayant aperçut qu’une seule fois son père et n’ayant jamais vu d’autre saurien que son frère et puis Eltanin, Le dragon noir de la famille. Cyan soupira dans le crâne de la dragonne, Asparatus était étrange envers elle et Andrew, comme s’il était dévoré par la jalousie et l’envie. Mais elle avait déjà son cœur bien remplit par la place importante que prenait Andrew. Déjà tout petit il prenait de la place, en lui prenant la main et la guidant dans les sentier bordant leur territoire. Ils étaient enfants et parlaient comme des enfants, sans savoir que ces paroles allaient un jours s’avérée vrai. C’était peu après qu’ils aient réussit à semer As, qui les suivaient de loin. Andrew avait marché vite, forçant la fillette à courir pour être près de lui. Il s’était arrêté au bout d’un moment l’entendant sangloter. Il s’était retourné et avait eut mal au cœur, il avait exagéré, la forçant à courir alors qu’elle était plus fragile que lui, plus délicate. Il aurait du dire à Asparatus de les laisser. Mais fidèle à son caractère, Andrew avait voulu lui prouver que jamais lui le plus jeune serait plus fort que lui et qu’il protégerait sa sœur sans cesse !
Cyan s’assit à terre, entre deux mottes de fougères violettes. Andrew s’assit près d’elle entourant ses petites épaules. Ils avaient respectivement 8 et 7 ans et ils s’aimaient d’un amour tendre et fraternel. Jamais personne ne les voyaient l’un sans l’autre, toujours main dans la main, riant aux éclats et se souriant. Charmant compagnon de jeu, et jeu adorable de l’enfance. Andrew se pencha au sol et tira sur un vers de terre. Il prit la main de sa sœur et glissa le petit animal terrifier autour de l’annulaire gauche de la petite files. Cyan sourit, c’était froid et doux et le ers s’enroula autours de son doigt comme un anneau.


-« moi je dis qu’avec ça, personne ne te séparera de moi ! »

Andrew s’était le vé, les poing serré. Cyan enleva le vers et se mit à rire en embrassant la joue de son frère. C’était mouillé et tout doux. Il entoura ses épaules à nouveau et lui murmura à l’oreille :

-« maintenant on est marié ! »
-« marié, mais si je me marie avec toi, je pourrais pas me marier avec papa ! »
-« ha oui, c’est embêtant ça ! Ben tu te marieras avec moi et puis avec papa ! »

La petite file acquiesça et sourit à son frère, ils reprirent leur ballade main dans ma main en riant et souriant tendrement.
Cyan secoua sa tête elle entendit Kuma lui dire doucement :


*comme c’est mignon !*
*occupe toi de ton mâle Kuma !*

Kuma allait répondre lorsqu’elle sentit la présence d’un troupeau en dessous d’elle. La plaine qui les accueillait était bordée de forêts, d’une rivière agitée. L’endroit rêvé pour chasser, manger et se reposer. Kuma en oublia la rancœur de Cyan à son sujet et elle sourit de bonheur à son frère. Le vent s’était levé et il était avec eux, ainsi aucun animal du troupeau ne les sentirait. Il ne faut pas croire que les dragons n’ont pas d’odeur !!! Loin de là ! Chacun d’eux, mis a part leur orgül, a une odeur d’élément terrestre. Mais elle n’est connue que d’eux et eux seul. Cependant, lorsque deux dragons s’unissent, leur véritable odeur se mêle à celle de leur conjoint et ils en créent une nouvelle ensemble.
Les nuages masquèrent la lune au bon moment, leur ombre ne perturberait pas la quiétude des paisibles bovins.


-S’ils atteignent la forêt nous les perdrons, nous allons les enfermés dans un cercle de feu et on aura qu’a se servir… Prête mon amour ?

Kuma aquiesca, mais un doute emplit son esprit, la déconnectant du monde, un doute affreux, elle se voyait elle, responsable d’un accident atroce… elle n’allait pas y arriver, elle allait encore gâcher cette chasse, elle allait commettre une faute, une terrible faute qui plongerait sa famille dan le noir… elle s’arrêta, en proie à une panique affreuse, la dévorant lentement, la rendant vulnérable. Il fallait qu’elle se ressaisisse immédiatement car sinon il n’y aurait pas de chasse, il n’y aurait pas d’amusement ni d’apprentissage. Mais Kuma avait peur, pour la première fois, elle avait peur de mal faire et de tout gâcher, emportant un malheur en prime. Le ciel autours d’elle se voila d’un noir profond. Elle crut tomber alors qu’elle volait toujours, une partie d’elle la soutenait dans ce vol, sachant que si elle tombait… Les étoiles se rallumèrent une a une, apportant un peu de lumière aux yeux voilé de la belle dragonne blanche. Connors la regardait étrangement. Elle déglutit, il avait du sentir sa peur pour être revenu près d’elle. Elle secoua sa tête longiligne et murmura un faible pardon. Et secoua sa tête. Connors était là, près d’elle, l’encouragent d’un seul regard, s’il fallait attendre, ils attendraient, c’était ce que voulait dire ce regard mélangé de tendresse. Cyan quand à elle lui proposa de lui donner sa peur en attendant que cette chasse se finisse, mais Kuma refusa, c’était ainsi, elle devait vivre avec et surtout s’en débarrasser aussi vite. Elle regarda Connors, respirant mieux et l’invitant à la conseiller pour que tout se passe pour le mieux. Mis à par le cercle de flammes que devait elle faire pour qu’aucun accident ne soit à déplorer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Narcejack
Representant des Hybrides
avatar

Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: bien loin de poudlard...(en zone incartable)   Mer 14 Nov - 0:35

Il s’était tourné vers le troupeau l’air affamés puis se rappela que le feu n’était pas le point fort de kuma. Il se retourna à nouveau vers elle pour rectifier lorsqu’il la vit le regard vide et d’un regard senti sa panique, c’était comme s’il avait pénétré son esprit elle s’était renfermé dans sa peur, et si Connors n’agissait pas vite, cela deviendrait une phobie !

D’un battement d’ailes il vira de bord et vola jusqu'à elle, elle sortie de sa torpeur en le voyant arriver mais sans lui dire un mot, il attrapa ses serres dans les siennes comme Andrew aurait pris les mains de Cyan et tendit son long cou contre celui de la dragonne source de lumière. Après cette étreinte tendre ou une fois de plus le moindre geste, la simple manière de serré les serres de sa compagne traduisait ses sentiments, Connors la relâcha et lui dit :

-Je n’ai pas attendu tout ce temps pour rien, si je t’ai proposé cela ce soir Kuma, c’est que tu es prête ! Aie confiance en toi ! Tu es Cyan Léléna Kuma Luna Narcejack ! Pas une dragonne pré-orgünal ! Bon alors comme finalement tu ne peux pas cracher de feu, je vais les encercler et après je te montrerais comment te faire !



IL donna un dernier coup de langue sur son museau avant de faire un salto arrière suivit d’un piqué vertigineux vers le troupeau. Les taureaux n’ayant pas le meilleur cou pour lever leur regard vers le ciel, il fondit sur eux comme une ombre et fit rapidement un cercle de feu qui illumina le troupeau et fit beugler les bovins ! Mais ils n’eurent pas le temps de s’enfuir. Connors avait déjà finit de tracer son cercle de flammes. Il remonta alors en chandelle comme il aimait tant le faire et se replaça devant la magnifique dragonne.



-Maintenant écoute moi, il y’a trois manière de les attaqués, soit tu essayes un raz motte afin de les attrapés entre tes serres, ou alors tu les attrapes entre tes crocs, la première est imprécise au niveau des prises, la deuxième est dangereuse car tu exposes ton menton aux coups de cornes paniqué. La meilleure façon est d’utiliser ta queue, quand nous seront de vieux et grand dragons tous les deux, nous pourrons les assommés d’un lourd coup de queue, pour l’instant mes piquants sont assez résistant pour pénétré leur chair et ma queue assez puissante pour les étouffés. Observe !



Puis il la quitta à nouveau pour foncer à nouveau sur la masse sombre et difforme du troupeau. Il s’arrêta à bonne hauteur et pivota afin de donner plus de puissance à son coup. Les piquants s’abattirent dans le corps en faisant jaillir des fontaines de sang, le muscle s’enroule autour du corps du taureau mort sur le coup. Il remonta avec sa prise et ajouta :



-Et si ça ne suffit pas tu l’éclates au sol ! Mais là il à son compte ! A toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cyan narcejack

avatar

Nombre de messages : 490
Age : 35
Groupe : Hybride et fière de mes origines
Famille : étudiante
Humeur : dragon, fée, humaine
Date d'inscription : 20/01/2007

Feuille de personnage
Age: 16 ans
Amis/Ennemis/Côté coeur:
Baguette Magique: pas de baguette! pas besoin!

MessageSujet: Re: bien loin de poudlard...(en zone incartable)   Mer 14 Nov - 23:05

Ses paroles lui firent comme un coup de fouet sur l’échine. Il n’avait pas attendus tout ce temps pour rien ? Elle était prête, mais prête à quoi au juste ? Qu’attendait Connors pour se montrer aussi autoritaire pour une simple partie de chasse ? Que recherchait il ? Que voulait il ? Qu’elle soit prête à chasser à poudlard ? Allait elle chasser les humains ? Cherchait il a la protéger ou savait il des choses qu’elle ne savait pas ? Allait elle apprendre ces choses maintenant ou était ce sur la voie ? Dans le fond il était assez énigmatique. Mais son regard, la pression de ses serres sur les siennes lui fit oublier momentanément ces paroles.
Kuma observa la technique de son frère. Ce n’était pas si compliqué après tout. Il avait encerclé le troupeau et ensuite était descendit en piqué et avait attraper l’un des bovins. Kuma regarda l’animal s’agiter une dernière fois dans le sang le maculant et ensuite sa tête retomba lourdement et il rendit son dernier souffle. Connors resplendissait de puissance et de force. Kuma ne pouvait le nier, elle avait encore tout à apprendre, grandir et surtout s’assagir. Elle avait encore des agissements de « bébé » se sentant encore enveloppée dans l’aura de l’enfance, celle qui la protégeait des mâles un peu trop entreprenant. Protection maintenue par son père pour commencer et par cet anneau offert par le conseil. Anneau qui l’empêche de faire du mal a ses condisciples d’étude. En entrant à Arméria, elle avait du accepter la surveillance étroite du conseil des dragon. Surveillance que chacun des Narcejack supportait. Cyan était même parvenue a piquer la bague d’Andrew lors de sa première année, alors qu’il était rentré d’Arméria pour noël, afin d’y faire graver une phrase en elfique…. AN UIR AR ALLE. Etait ce a se moment là que les sentiments de petite sœur commencèrent à s’évaporer ? Ou est ce plus tard au moment même ou kuma et Connors s’unirent en tendresse ? Kuma secoua a tête, observant le bovin se vider du fluide précieux. Elle regarda le troupeau, reposa son regard sur Connors, et respira un grand coup, après tout s’il le disait…

La dragonne fit un plongeons calme et calculé, tournant sur elle même, offrant aux étoiles la partie la plus fragile de son anatomie, son ventre et elle plongea vers le noir absolu de la terre, observant les bovidés et repérant un seul être. Elle focalisa toute son attention sur lui, Mais l’animal bougea sans cesse. Lorsque enfin il s’arrêta, elle était juste au dessus de lui. Elle se redressa son corps et d’un mouvement rapide de la queue, elle transperça de part en part l’animal et elle enroula sa queue autours de la carcasse. Le taureau mugit une dernière fois et rendit son dernier souffle. Kuma fière de sa capture battit de ses longues ailes et s’envola vers son frère. Mais la bête était bien lourde et elle sentit le vent jouer en sa défaveur. Seul solution, se poser rapidement plus loin. Elle prit donc une autre attitude, tendit ses ailes à l’élément aérien et se posa en douceur dans la prairie, un peu plus loin. La rivière grondait doucement derrière elle. Elle retira sa queue de la carcasse et s’assied. Elle était en transe, un mélange de peur et d’adrénaline parcourant ses veines, un mélange d’envie et de refus. Kuma hésitait entre se renfermer ou s’ouvrir. Elle leva la tête vers Connors cherchant un appui visuel. N’en ayant pas directement, elle se redressa et s’approcha de l’eau.
Les paroles de son frère lui revinrent à l’esprit.


-« -Je n’ai pas attendu tout ce temps pour rien, si je t’ai proposé cela ce soir Kuma, c’est que tu es prête ! Aie confiance en toi ! Tu es Cyan Léléna Kuma Luna Narcejack ! Pas une dragonne pré-orgünal ! »

-« j’ai besoin de respirer, Lélena, tu sera la moins en danger dans cet environnement, tu peux prendre la place un moment ? »

-« aucun problème ! »

Kuma allongea le cou et s’immergea dans la rivière. Deux secondes plus tard, une exquise créature en ressortit, ses longs cheveux englobant sa nudité. Lélena, la partie ondine de Cyan ressortit de l’eau et s’assied sur un rocher au milieu du cours d’eau afin d’y lisser ses cheveux. Sa peau verdâtre tirant vers le turquoise, ses yeux menthe a l’eau, son corps parfaitement bien fait la rendait irréelle dans ce lieu ou la magie n’avait aucune prise. Elle sentit le vent tourner, et les flammes ne bougeaient pas. Connors les maîtrisaient remarquablement. La jeune créature n’avait pas peur, elle observa le feu. Ce dernier se reflétait dans la rivière, sur son corps dans ses yeux. Un petit sourire illumina son visage. Elle aimait cet endroit, elle aimait cette rivière. Elle l’entendait lui parler, lui raconter sa vie. Elle entendait les poissons la saluer, le héron la flatter. Mais Lélena était ailleurs, quelque chose dans l’air avait changé, elle ne sentait plus l’odeur particulière du grand dragon rouge, mais une odeur inconnue et pourtant reconnaissable dans son esprit. Tout sens en alerte, elle regarda la berge à la recherche de cette odeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Narcejack
Representant des Hybrides
avatar

Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: bien loin de poudlard...(en zone incartable)   Sam 17 Nov - 11:40

Il croisa son regard. Celui d’une jeune dragonne qui apprenait encore. Bientôt ce serait celui d’une femme épanouie et comblé. Du moins il ferait tout pour qu’elle le soit. Etant la plus belle fille aux yeux du jeune homme, elle avait du repousser pas mal de prétendants, mais Andrew était là pour éloigner les plus collants et les plus énervants.

Elle regarda le troupeau puis se laissa tomber à son tour. Les ailes étirées, fermant calmement ses paupières, elle tournait inlassablement en se dirigeant vers le sol. Connors admirait la vrille avec une pointe d’inquiétude, rétablir son vol après une vrille pareil les ailes déployé était extrêmement ardu mais il se demandait si elle se rendait vraiment compte de cette difficulté. Néanmoins il avait confiance. Elle avait déjà réussit naturellement et d’instinct des figures qui peuvent demander pour certaines des années d’expériences afin de savoir utiliser le vent à son avantage. Une fois leur père les avait amenés avec lui. Du moins il voulait amener Andrew mais Cyan les avais suivit, et comme elle ne gênait aucun des deux garçons, pourquoi la refusé ? Elle put donc assisté à une leçon sur la chasse au plein vol ou le but était d’arriver à attraper les oiseaux les plus rapides en plein vol. Les figures à exécuter étaient donc d’une difficulté extrême et cela faisait plusieurs semaines qu’Andrew s’entraînait très dur. Mais alors que pendant une pose après qu’il est réussi son exploit, lui et son père avait le dos tourné, Kuma en avait profité pour s’imposer et elle avait rapidement rejoint le domaine céleste où volait encore à toute allure l’oiseau factice et enchanter permettant l’entraînement. Et sous les yeux effarés de Leviathan et de son aîné, elle réussi en un essai ce qu’Andrew avait mis plusieurs semaines à réaliser. Sa fierté en avait pris un coup ! Surtout celle de Connors ! D’ailleurs pendant un temps il bouda la jeune dragonne. Andrew comprenais cela mais il ne pouvait s’empêcher de trouver sa sœur admirable, une raison de plus de l’aimer.

Comme il l’avait donc prévu, elle stoppa net son vol d’un battement d’elle qui plaqua par la même position les taureaux sur leurs appuis, incapable de faire le moindre geste. Et telle le doigt de dieux, sa queue se pointa raide comme une épée vers une cible et ne s’arrêta dans sa course que lorsque le sang parsemait l’herbe et que le meuglement final de l’animal parvint à son ouïe fine. Sous le regard de ses congénères, le triste taureau choisit par la volonté de sa sœur fut pris de tremblement, ses pattes se dérobèrent sous son poids, et il fléchit. La queue nacrée taché par le sang et les boyaux, s’enroula lentement comme le tentacule d’un poulpe autour de sa victime. Puis Kuma releva fièrement la tête et battit à nouveau les ailes pour s’éloigner mais la charge était lourde, elle s’entraînait moins rudement qu’Andrew, Connors pouvait aisément porter 4 ou 5 taureaux de ce troupeau mais bien que Kuma était forte naturellement, elle ne pouvait pas encore en faire autant. Elle vola alors une centaine de mètres, se mettant à l’abri et s’éloignant du troupeau. Elle traversa la rivière et se posa. Elle semblait perdue, elle était tremblante.



*ça n’a pas suffit ! Grogna Connors*

*Tu as déjà fait beaucoup ! *

*Autant laisser repartir le troupeau, ce serait dommage de ne pas le laisser…

*Oui oui c’est bon on te laisse faire Art…*



Connors se posa et laissa le jeune prince des eaux prendre sa place. Art ébouriffa ses cheveux, puis il leva sa paume vers le cercle de flamme qui faiblit alors et finit par s’éteindre. Les taureaux se calmèrent puis se tournèrent vers le jeune homme.



*Ils ont l’air fâchés… Observa Art*

*Ils te poseront un problème ? Demanda Andrew*

*Tu rigoles ??!!*



Les bovins n’attendirent pas et foncèrent sur lui. Le sol tremblait d’une manière impressionnante et un énorme nuage de poussière fut soulever. Le vrombissement sourd gagnait en intensité au fur et à mesure que la pointe de leurs cornes se rapprochaient de lui. Art baissa la tête et observa un caillou qui se soulevait du sol sous la puissance des tremblements. Il eu un grand sourire et releva la tête, l’excitation montait en lui. Une dose d’adrénaline comme il les aimait ! Il fonça vers le premier d’entre eux et grâce à sa fantastique agilité, avec son élan il fit un bond magnifique et pris un appui sur le front du taureau avant de sauter une nouvelle fois à plus d’une dizaine de mètre du sol grâce aux différentes poussées. Le taureau lui fut pousser sur le sol et s’écrasa, entraînant dans sa chute d’autres animaux derrière lui. Une fois dans les aires il se tint droit, les bras en croix et sembla rester suspendu tout en récitant une incantation. Les taureaux secouèrent leur tête et se calmèrent avant de repartir vers la forêt.

Il ré atterri au sol et tourna un dernier moment le dos à la rivière pour les voirs disparaître dans les ténèbres. Il se retourna alors mais ne vit pas la blanche dragonne sur la berge. La nuit lourde rendait l’obscurité plus oppressante. Il décida donc de se rapprocher dans sa direction. A chaque pas qu’il faisait, une silhouette se dessina, mais pas celle de la maîtresse des aires. Une silhouette d’une incroyable féminité et d’une beauté féérique. Ses cheveux plaqué et lisse d’un bleu vert magnifique étaient assez long pour cacher les parties intimes de sa poitrine. Le reste de son corps était nu a part sa partie la plus intimes masqué par une ceinture d’algues. Elle était brillante resplendissante ! Art était connu comme un grand dragueur imbu de sa personne. Mais là il fallait avouer qu’il venait de redéfinir le mot beauté ! Il devait s’approcher ! Lui parler, la regarder…



*Art… Je te présente ta sœur, Léléna !*



Andrew avait déjà vu la belle nymphe mais pas Art pour des raisons qu’il n’avait jamais définit. Mais il n’eut pas le temps de s’approcher plus qu’il entendit derrière lui le bruit des sabots qui se rapprochaient dangereusement. Quand il se retourna il eu tout juste le temps d’attraper le taureau qui lui avait foncé dessus par les cornes pour l’arrêter. Le choc l’avait fait reculer de plusieurs mètres et même stabilisé sur ses appuis la bête faisait preuve de puissance et tentait encore de faire reculer Art. L’affrontement était intense mais peu à peu c’est le jeune homme qui fit reculer le bovin avant de le plier au sol en y dirigeant ses cornes. Il lui susurra alors aux oreilles une incantation pour le calmer. Le bovidé repartit alors a la suite de ses congénères et Art se retourna à nouveau vers la berge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cyan narcejack

avatar

Nombre de messages : 490
Age : 35
Groupe : Hybride et fière de mes origines
Famille : étudiante
Humeur : dragon, fée, humaine
Date d'inscription : 20/01/2007

Feuille de personnage
Age: 16 ans
Amis/Ennemis/Côté coeur:
Baguette Magique: pas de baguette! pas besoin!

MessageSujet: Re: bien loin de poudlard...(en zone incartable)   Sam 17 Nov - 14:12

Lélena vit les flammes s’éteindre petit à petit, mais de dragon rouge point. Elle tourna la tête vers les cieux, regarda sur les berges, vers le troupeau, mais Connors avait disparut et à la place, cette odeur d’eau intense. Ce n’était pas la rivière, ni les poissons, ni aucun des habitant du point d’eau. Elle ne trembla pas, la curiosité des trois l’emportant sur sa timidité maladive. Parce que Lélena était d’une timidité incroyable. Autant Kuma était fonceuse et téméraire, autant la jeune ondine était craintive, sauvage et timide. Aucun homme, aucune femme humain ou naïade n’avait pus l’approcher depuis un long moment déjà. Elle n’avait jamais osé raconter pourquoi. Seul Cyan et Kuma le savait pour avoir partager cette épreuve avec elle. Mais Elles n’avaient jamais rien dit, le promettant à l’ondine.
Cela ce passa peu de temps après son douzième anniversaire. Elle était sortie dans le lac jouxtant le manoir à la demande des ondines, pour recevoir son cadeau. Un magnifique peigne en nacre, brodé de pierreries, quartz, opale et saphir. Lélena avait apprécié le cadeau et en avait remercié ses sœurs marines. Elles s’étaient éloignées et étaient maintenant bien proche d’un village inconnu de la jeune fille. Hélas, Des pécheurs les virent et en moins de deux secondes, elles furent encerclées dans des filets. Elle fut sauvée par une sirène qui passant par là coupa le filet de pêche. Mais le trou ne permis qu’à La plus jeune de s’enfuir, Lélena. Les pêcheurs remontèrent les jeunes femmes à bord de leurs barques et ce qu’ils leur firent glaça d’effrois la jeune Nymphe. Elle rentra au manoir bien vite et sortit de l’eau en tremblant. Cyan pris sa place et kuma enveloppa Lélena de ses ailes protectrices. Elles avaient ensuite promis de ne jamais plus en parler mais cela avait brisé la foi en l’homme de la jeune femme. Aucun être bipède ne put l’approcher depuis, que ce soit ses frère, son père ou même sa mère. La famille mit cela sur la timidité, c’était un peu vrai, mais il y avait encore quelque chose derrière. Lélena ne donnant sa confiance que très difficilement. Heureusement, Merlin avait gagné cette confiance et lui avait fait perdre la mauvaise habitude de fuir dès le moindre bruit. Maintenant elle se méfiait, était plus prudente, mais parvenait à observer les autres avec un calme serein et mystérieux. Lorsqu’elle en avait assez, elle disparaissait dans l’eau et on ne la revoyait que bien plus tard ou jamais. C’est ainsi qu’elle se laissa apprivoiser par Andrew, ce fut lentement mais le jeune homme parvient à lui parler, et l’entendre parler. Connors n’avait eut aucune difficulté n’étant pas bipède. Mais jamais elle n’avait vu Art, à chaque fois, Cyan avait la place ou kuma. Etait ce prémédité ? Seule l’ondine le savait.
Un tremblement lui fit revenir à la réalité. Le bruit que faisait le troupeau de bovin l’intrigua. Elle s’immergea dans l’eau, et sortit sur la berge, observant d’un peu plus près les taureaux. Et ce fut là qu’elle le vit, s’élançant par-dessus les têtes cornées et les envoyant paître tranquillement ailleurs. Il se retourna vers la rivière, mais de là ou il était, il ne pouvait la voir. Elle sauta donc à l’eau et se remit sur son rocher. La curiosité l’emportant encore, elle le laissa s’approcher et fit comme si elle ne le voyait pas. Mais il la regardait, la détaillait, suivant ses courbes d’un œil appréciateur. Elle se sentit rougir mais parvient a temps à se contrôler.


-« qui est ce ? »
-« Art, le côté fée des eaux de notre frère. »
-« Mon…Mon frère ? »

Cyan et Kuma sourirent, ainsi donc, malgré ce qu’elle pouvait cacher, il intéressait la jeune ondine. Mais avant que Lélena ne réagisse, un taureau plus mauvais que les autre fonça vers le jeune homme. Lélena émit un tout petit bruit, semblable à un avertissement. L’avait il entendu, elle n’aurait su le dire. Toujours est il qu’aussi facilement que le reste du troupeau, il l’envoya calmé, rejoindre ses congénères. Elle observa le dos du jeune homme, ses longs cheveux, sa tenue, sa prestance et l’aura qu’il dégageait. Lélena se sentit submergée par un sentiment qu’elle ne connaissait pas. Elle trembla mais non de froid. Elle senti un doux frisson parcourir son dos, son cœur s’emballer mais elle n’était pas malade…

*retourne toi, retourne toi*
Semblait penser son cœur.
*va t’en, va t’en !*

Pensait sa tête. La jeune femme ne savait plus que penser et l’angoisse la gagna. À peine Art se retourna qu’elle plongea dans l’eau. Une minute passa, rien ne se passait. Mais l’eau se mit à bouillir, à remuer, l’eau de la rivière commençait à sortir de son lit petit à petit et enfin, resplendissante, et rutilante, l’eau dégoulinant de ses écailles, Kuma émergea, se posa sur la berge et se secoua. Sa tête observa le troupeau rejoindre calmement la forêt. S’ils disparaissaient, combien de temps encore allait elle attendre avant de se redresser. Elle ne daigna même pas regarder le jeune homme à ses pattes. Elle étira ses ailes, un éclair passant dans ses yeux. Maintenant ou jamais semblait dire son langage non verbal. Son corps tendu, ses babines légèrement retroussées, elle était une dragonne oui ou non ? Et une chasseuse non ? Elle s’éleva donc dans les airs, augmenta sa vitesse et s’approcha du troupeau silencieusement. Elle n’attaqua ni le devant du troupeau ni le milieu. Elle se laissa tomber lourdement sur deux bêtes à l’arrière et émit un rugissement furibond sur le reste du troupeau pour l’éloigner d’elle. L’effet voulu se réalisé. Les bêtes effrayées s’enfuir en avant abandonnant deux des leurs dans les serres de la jeune saurienne. Kuma leva son cou et rugit de plus belle. Ensuite elle s’attaqua aux deux bêtes, la faim et la sauvagerie l’emportant sur sa peur et son appréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Narcejack
Representant des Hybrides
avatar

Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: bien loin de poudlard...(en zone incartable)   Lun 19 Nov - 23:34

Art se retourna vivement afin de revoir la silhouette de sa sœur. Ses cheveux volèrent dans l’air, suivant le mouvement circulaire de sa tête, les perles qui étaient accrochées à une mèche s’entrechoquèrent dans un bruit de résine clair. Ses yeux ou une couleur d’eau turquoise dansait doucement se fixèrent sur l’endroit ou il avait aperçut la si belle nymphe. Mais il ne vit plus que des cercles qui se diffusaient sur la surface de l’eau. Pourquoi l’avait-elle fuit ? Il posa la question à Andrew qui lui expliqua le chapitre des pêcheurs. Les poings d’Art se serrèrent et le bruit du tonnerre explosa quelque part dans le ciel alors que la partie qu’il leur était visible était toujours claire. Les nuages ne devaient pas être bien loin… Art Comprenait à présent la haine que vouait Andrew envers les humains même si c’était encore pour d’autres raisons … Mais savoir que ses congénères avaient été… traitées ainsi par les humains le révoltait au plus haut poing !

Il cessa de fixer avec hargne le caillou à ses pieds lorsque l’eau laissa ressortir la magnifique dragonne. Sur sa robe d’écaille, la fine couche d’eau étincelait comme des paillettes le long de son corps. Elle se posa avec grâce et souplesse sur la berge et posa son regard perçant sur les ombres mouvantes qui disparaissaient dans les ténèbres de la forêt. Il la regarda en détails, déçu que sa peau et ses traits ne ressemble pas plus à celle qui venait sans doute de percer son cœur de glace. Elle étira ses ailes et décolla avec force dans le ciel.



*Elle y retourne ! s’exclama Art*

*Laisse moi la place ! répondit Connors*



Rapidement le dragon rouge s’envola à son tour et rejoignit sa sœur. Elle faisait fuir le troupeau alors qu’elle avait attrapé deux taureaux dans ses serres. Connors étira ses babines dans un sourire satisfait. Il décrivit un demi cercle au dessus de sa bien aimé et alla chercher les deux autres prises, il avait laissé la sienne au milieu de la prairie et l’autre que Kuma avait tué reposait lamentablement les viscères répandus sur le sol. Il battit ensuite à nouveau les ailes en direction de la forêt et se posa sur le sol en lâchant les cadavres qu’il tenait dans ses pattes avant. Mais avant de déguster son repas, il se dirigea vers la dragonne a la silhouette élancé.



-je suis fier de toi mon amour !



Il ne voulut pas la déranger plus longtemps dans son repas et retourna arracher les chaires de ses proies !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cyan narcejack

avatar

Nombre de messages : 490
Age : 35
Groupe : Hybride et fière de mes origines
Famille : étudiante
Humeur : dragon, fée, humaine
Date d'inscription : 20/01/2007

Feuille de personnage
Age: 16 ans
Amis/Ennemis/Côté coeur:
Baguette Magique: pas de baguette! pas besoin!

MessageSujet: Re: bien loin de poudlard...(en zone incartable)   Mar 20 Nov - 23:28

Kuma ne sentit même pas la présence de Connors, elle ne l’entendit même pas se poser près d’elle, lâchant ses proies, elle n’écouta pas ses douces paroles. Le feu de Dionysos brûlant dans ses pupilles. Son instinct d’animal la fit grogner, un grognement claquant comme un avertissement. Elle mangeait, qu’on ne la dérange pas… Pendant 10 min, Kuma n’était que Kuma, enfin, pas vraiment, elle était comme possédée. De tous les Narcejack, elle était la seule a avoir hérité d’une partie de la sauvagerie de son grand père paternelle, une infime partie de l’âme noir du grand dragon sauvage qui accula Kaléa et lui fit découvrir la joie de la maternité avant de s’enfuir vers d’autres horizons, abandonnant la jeune dragonne. Nyoldrak fit encore parler de lui pour sa cruauté et sa sauvagerie. Kuma lui ressemblait sur quelques points et cela l’effrayait. Heureusement, Connors avait tout fait pour la rassurer, même si parfois elle se montrait agressive, jamais elle n’avait heurté la sensibilité de ses frères.
Mais ce soir, la jeune saurienne le sentait, là tout proche, pulsant dans son sang, dans son instinct. Elle dévorait les deux taureaux comme s’il s’agissait de simple amuse gueule, brisant la boite crânienne, avalant les cervelles fraîche, écrasant la colonne vertébrale et en aspirant la moelle. Kuma arrachait, déchirait, suçait avalait avec une rage non contenue, se souciant guère des haut les cœurs qu’elle faisait naître chez Cyan et Lélena. La dragonne attaqua la seconde bête, lui réservant le même service. Lorsqu’elle eut terminée, elle leva la tête, le museau imbibé de sang, l’œil brillant et les crocs visibles. Sa longue queue fouettant l’air, un coup à gauche, un coup à droite, le geste clair et précis : ne pas l’ennuyer, sinon on risquait gros. Les narines emplies d’excitation, elle huma l’air à la recherche d’autre chose, elle hésita, une nouvelle chasse, des animaux plus gros ? Un combat ? Une virée en enfer ? Elle s’ébroua et fixa Connors avec une envie de bagarre. Elle s’approcha et lui décocha un premier cou de front dans les flans. Ce n’était pas pour rire, loin de là. Cette simple bousculade faisait partie de marques d’intimidations, marques que chaque dragon appliquait pour éloigner un rival ou protéger son territoire. Kuma envoya un nouveau coup de tête dans le flan gauche du grand dragon rouge, sentant sa force accroître et la rendre intenable. Elle ouvrit la mâchoire et allait enfoncer ses jeunes crocs dans le cou de son frère lorsque se dernier s’écarta en la regardant interloqué. Kuma ne se laissa pas démonter pour autant, elle rugit et se lança de tout son poids, de toute sa force contre le paisible dragon rouge. Elle parvient à le faire bouger. Ravie de son exploit, elle recommença le geste, transformant petit à petit sa colère et cette pulsion meurtrière en jeu et en ronronnade parfaite. Elle riait maintenant, bousculant Connors, le titillant, mordillant tantôt ses ailes, tantôt sa queue ou son cou. Elle fini par se calmer lentement, se couchant sur le sol, reprenant lentement sa respiration et fermant les yeux petit à petit. Le feu de Dionysos quittant ses pupilles dilatées, le calme la couvrant d’un voile d’apaisement.
Elle soupira et regarda le ciel, se sentant étrangement calme et pleine de vie. Un eu bouillonnant et froid envahissant ses veines. Elle ferma les yeux et se mit à ronronner.
Elle chercha dans son esprit commun un souvenir concernant Andrew et Cyan, elle aimait les voir, les entendre, les sentant vivre en elle.

C’était un matin de printemps comme les autres, mis à part qu’il n’y avait que Cyan et Andrew à la maison, Les plus jeunes ayant été prit en charge par le percepteur privé que Léviathan avait engagé. Musa était au piano, Andrew avait l’oreille collée contre l’instrument de musique, les yeux fermé, savourant chaque note que la fée des eaux laissait fuir. Cyan appuyé contre la rambarde de l’escalier, loin de la scène les observait en souriant. Que cette image était belle. Elle la grava dans son esprit, la teintant d’or et de lumière. Elle posa une main sur la boule de la rampe et appuya son menton dessus. Elle senti alors la main de son père englober son épaule gauche et son menton se coller contre son crâne. Cyan ferma les yeux.


-« on va les laisser ma puce, ça te tente une partie de chasse ? »

Cyan allait sur ses 9 ans, elle regarda son père et un sourire lumineux éclaira son visage. Léviathan avait plus d’importance que Musa à ses yeux, bien qu’elle aima sa mère de tout son cœur, elle aurait suivit son père au bout du monde s’il lui avait demandé ! Et encore aujourd’hui. Léviathan caressa sa joue et sortit silencieusement laissant Musa entraîner son fils dans une mélodie particulière. Cyan suivit son père et fut accueillie par l’immense dragon d’or. Le soleil jouait sur ses écailles, l’irradiant d’une gloire éternelle. Kuma prit place et elle crut voir les écailles d’or ternir à l’éclat de la blanche robe de la jeune saurienne. Ils s’envolèrent tout deux, virevoltant lentement, faisant milles acrobaties, essayant de s’attraper mutuellement. Léviathan était rapide, mais la jeune dragonne agile. Jamais aucun n’attrapa l’autre et ils riaient de cela, appréciant le jeu et le vent jouant dans leurs écailles. Kuma ouvrit la gueule, absorbant l’air qui l’entourait. Un oiseau passa, mais elle n’y fit pas attention, regardant les prairies défiler sous elle. Léviathan lui indiqua alors une harde de biches plus bas. Kuma remit en les voyant, elle plongea et atterrit tout près, trop jeune pour attaquer en piqué, elle observa son père attraper 5 de ces frêles créatures et les lui ramener.

-« et voila, cette attaque en piqué est assez dangereuse, évite la le plus possible, elle met ton ventre et ton cœur en position de faiblesse. »

Kuma écouta son père, aussi solennellement que possible. Léviathan était un professeur doué et implacable. Il l’avait déjà sermonnée car elle ne voulait pas chasser, si Connors ne lui avait pas donné le goût de la chasse, elle serait encore en train de jouer dans les bois alentours. Elle observa les mouvement des écailles, le mouvement du cou, ample et délicat, le torse se soulever à chaque respiration. Elle le regarda dépecer une jeune biche, arrachant les morceaux les plus tendres, les poser devant lui et ne pas y toucher. Lorsqu’il ne resta plus que viscère et os sur la carcasse, il leva ses yeux d’ambres, les même que Kalio sur elle et il broya le crâne de la créature pour en sortir le cerveau et ensuite il ouvrit la colonne délicatement exposant la moelle. Le sang maculait l’herbe verte, embaumant l’air d’un parfum de chair fraîche et d’excitation. Léviathan appris à sa fille comment dépecer, choisir les bons morceaux, ceux riche en protéines, ceux qui pouvaient la rendre plus forte, lui redonner des forces si elle venait à en manquer. La moelle pouvait l’enivrer comme une drogue, il ne fallait donc pas en abuser enfant. Mais adulte, elle pouvait être un aphrodisiaque encore plus puissant. Le cerveau la calmerait s’il est mangé directement après la chase. En dernier il rendait l’excitation encore plus incontrôlable. Il se mit à rire et lui raconta alors que de jeunes dragons tous juste adulte mangeait la chair puis la moelle et enfin le cerveau. Cela les rendait fou et s’en suivaient parfois des orgies très dangereuses pour les jeunes novices. On appelait cela des Dragonnales, des jeux sexuels très prisés par des jeunes dragons en quête d’excitation et d’enivrement. Il mit en garde Kuma, en lui disant qu’il valait mieux qu’elle se batte plutôt que de tomber dans une dragonnale. Lorsqu’il regagnèrent le manoir, ils étaient tout deux heureux d’avoir partager ce temps ensemble. Kuma laissa Cyan reprendre ses droits Léviathan reprit forme humaine, et serra sa fille dans ses bras. Il lui embrassa le sommet du crâne et la guida jusqu’à l’intérieur de la maison. Musa les accueillit un sourire aux lèvres et posa une main sur l’épaule de son époux. Elle sourit à Cyan et lui indiqua du regard la chambre d’Andrew. La petite fille gravit les marches, et franchit la porte au même moment ou elle s’ouvrit. Les deux enfants se percutèrent et tombèrent chacun sur leur derrière. Un immense éclat de rire envahit le couloir. Et cyan se dirigea vers son frère à 4 pattes. Elle l’embrassa sur la joue.

-« Ni Meltye tunda onoro.»

Andrew sourit et lui prit la main.

-« An uir ar alle ! »

Leurs mains on les anneaux du conseil brillaient s’unirent dans une poignée tendre et fraternelle. Cyan sourit et ferma les yeux.



Kuma soupira de douceur, les souvenirs de son côté humain lui plaisaient. Elle leva son regard vert sur Connors qui s’était rapprochée. Elle glissa son museau sur son poitrail et ronronna de plus belle.


-« Ni meltye Tunda Onoro. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: bien loin de poudlard...(en zone incartable)   

Revenir en haut Aller en bas
 
bien loin de poudlard...(en zone incartable)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je vais péter un plomb mais je vais pas aller bien loin!
» Les ténèbres ne sont jamais bien loin... [PV Dunya et Kyoukou]
» Une flèche perdue, bien bien loin de sa cible.
» Dans l'expression des haines recuites, le parler cru n'est jamais bien loin [PV Nara Kakugyô]
» Loin des yeux loin du coeur est un proverbe bien menteur ... [PV Chace]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dans le passé... :: Hors Poudlard :: Londres-
Sauter vers: